Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
  • compagnie
  •  
  • Présentation
  • L'Equipe
  • Contact
  •  
  • repertoire
  •  
  • LE JARDIN DU WYRD
  • --- Vibrations
  • --- Ring des corps
  • --- Timing
  • Pour de faux
  • B.com
  • J'suis schizo...
  • L'appartement
  • Hop Hop Hop...
  • Quand il fait beau...
  • Eskemm
  • Autres petites formes
  •  
  • Festival
  •  
  • Danses à Kerhervy 2017
  • Editions précédentes
  •  
  • actualite
  •  
  • calendrier
  •  
  • sensibilisation
  •  
  • espace pro
  •  
  • partenaires
  •  
    bcom                                           

     

    B.com

     

    D’abord l’un, puis l’autre.

    Chacun à sa place, avec son langage, son univers.

    Temps d’isolement puis temps d’observation.

     

    Elans retenus, silences fragiles,

    entre ombres et lumières,

    entre absence et présence,

    l’intériorité des danseurs

    se veut forte mais laisse place à

    l’approche, la confrontation,

    pour tenter de trouver

    une expression commune,

    unique et éphémère,

    insolite,

    une danse.


    Pièce fondatrice de la compagnie, Eskemm, signifiant "échange" en breton, c’est avant tout la rencontre entre Fadil KASRI, danseur hip-hop, et Karine LE BRIS, danseuse contemporaine. Tous deux engagés artistiquement dans une démarche d’ouverture et de recherche, cette création se veut être un terrain d’exploration : trouver comment articuler deux techniques de danse avec leurs gestuelles, leurs dynamiques propres, dessiner un espace commun, donner et recevoir, partager, s’approprier une matière.

    Eskemm, c’est aussi observer le cheminement de la rencontre entre deux personnes, lesquelles s’observent, se fuient, se confrontent, puis engagent un dialogue corporel fébrile, fragile.

    L’échange se construit peu à peu, les mots deviennent phrases, la réserve laisse place à la complicité, affirmant la naissance d’une danse.  

    À la fois intimiste et généreuse, cette pièce est enrichie par la présence de la chanteuse et harpiste celtique, Maela LE BADEZET, son univers musical s’alternant ou se fondant avec la musique électronique.

         


     
    Distribution

    Chorégraphie et interprétation : Karine LE BRIS - Fadil KASRI
    Harpe celtique et chant : Maela LE BADEZET
    Création lumière : Jérome LE DIMET
    Création sonore : Fadil KASRI


    Durée : 45 minutes


    Coproductions :
    Compagnie Eskemm
    Théâtre Le Strapontin - Pont-Scorff (56)
    Groupement d'Actions Culturelles - Landerneau (29)